Slider
Slider

ARG̈ONNE, la belle et la bête

Juste couverte d’une feuille d’or Argonne abrite la liaison fusionnelle, entre vigne et forêt, des deux grands terroirs historiques sur lesquels se sont construits le Champagne et son aura au XVIIIème siècle. 
Elle raconte la symbiose entre le vin d’Aÿ et la forêt d’Argonne dont les grands chênes ont élevé tous les vins de Champagne jusqu’à la moitié du XXème siècle. 
Sébastien Le Golvet est certainement aujourd’hui l’unique Chef de Cave qui maîtrise cette relation vivante entre le vin délicat et le fût de chêne neuf. 
Seuls de très grands millésimes peuvent présider à l’union prolifique de la belle et la bête. Naissent ainsi des œuvres d’exception tout à fait singulières et uniques en Champagne.